Question 8 : un présent par époque ?

Q. Le fait que nous abordions la littérature à partir de périodes différentes, et d’objets littéraires différents doit aussi, nous l’avons dit, nous amener à penser la manière dont chaque tradition construit la relation de la littérature au présent. Toutes ces questions ont-elles une égale pertinence quelle que soit l’époque, ou sont-elles d’entrée de jeu conditionnées par une lecture moderniste du fait littéraire ?

Thomas Constantinesco : La configuration historique dans laquelle naît la littérature américaine la rend difficilement dissociable de la question politique, puisqu’elle émerge à la suite de la guerre d’indépendance dans un contexte d’affirmation nationale que l’on qualifierait aujourd’hui de post-colonial, mais aussi proto-impérial. L’exemple le plus parlant serait le statut fondateur que l’on accorde aujourd’hui dans l’histoire littéraire américaine au sermon de John Winthrop, « A Model of Christian Charity » dont on a longtemps dit que Winthrop l’avait prêché à bord de l’Arbella au milieu de l’Atlantique. Et on y a vu l’un des actes de naissance symboliques de l’aventure puritaine en Nouvelle-Angleterre puisque Winthrop y fait de la future colonie du Massachusetts une « cité sur la colline » sur laquelle le monde aurait les yeux braqués. La critique récente a montré que, si Winthrop avait probablement prêché une version de ce sermon, c’était à Boston et non pas en mer, plusieurs années après l’établissement de la Colonie de la Baie, et que c’est au xixe siècle qu’est né ce récit mythique des origines, à une époque où les débuts de la conquête de l’Ouest consécutive au rachat de la Louisiane à Napoléon en 1803 jettent les bases d’une rhétorique expansionniste qui prendra bientôt les allures de l’idéologie de la « destinée manifeste ».

En même temps, cette lecture « nationaliste » est elle-même tributaire des conditions dans lesquelles la littérature américaine a fait son entrée à l’Université aux États-Unis dans les années 1940 et 1950, dans le contexte de la Seconde Guerre mondiale et de la Guerre Froide. Ce n’est pas un hasard si F.O. Matthiessen, qui a aussi écrit sur T.S. Eliot et le modernisme dans The Achievement of T. S. Eliot : An Essay on the Nature of Poetry (1940), érige Emerson, Thoreau et Whitman en figures représentatives des « possibilités de la démocratie » dans son ouvrage fondateur pour les études littéraires américaines, The American Renaissance, paru en 1941, l’année de Pearl Harbor.

Catherine Bernard : Chaque époque, chaque contexte construit cette relation au présent de manière différente. Le travail de métaphorisation de l’état des choses dont parle Rancière n’est pas le même, car chaque époque construit la catégorie du présent de manière différente. La revendication de pertinence historique varie de ce fait selon les contextes. Hard Times de Dickens se veut en prise directe avec la période de référence. Daniel Defoe écrit le premier roman de l’expansionnisme britannique avec Robinson Crusoe et sa relation à ce présent est celle de la fable et de l’allégorie. La distance apparemment amnésique de Jane Austen à l’égard des guerres napoléoniennes que la critique lui a tant reprochée est moins le symptôme d’une méconnaissance ou d’une amnésie que celui d’une relation autre à l’histoire au présent, qui construit des sphères de rationalité historique et sociale qui ne s’imbriquent pas aussi étroitement qu’elles le font dans Guerre et paix ou dans Daniel Deronda de George Eliot. Sur cette relation silencieuse à des sphères historiques multiples chez Austen, on renverra à l’essai désormais célèbre de Edward Saïd dans Culture and Imperialism : « Jane Austen and Empire » qui analyse le refoulement historique inhérent à la mécanique impérialiste et que Mansfield Park donne à voir dans son occultation même de l’impérialisme – même s’il faudrait ajouter que Saïd suppose dans cet essai, et de façon elliptique, un régime historique qui serait propre à l’institution impérialiste et non strictement à l’Empire anglais. Mais vouloir périodiser cette relation c’est déjà imposer une forme de rationalité là où la matière du présent historique est malléable et instable. Woolf ne dit rien d’autre dans « Modern Fiction » (1919) quand elle récuse la géométrie étroite des réalistes et en appelle à une littérature qui puisse rendre le présent intelligible de l’intérieur de l’expérience psychique individualisée.


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search